Libertinage et autres plaisirs
En cliquant ici je confirme avoir plus de 18 ans et accepte les conditions de la charte (disponible dans la rubrique présentation)

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Libertinage et autres plaisirs
En cliquant ici je confirme avoir plus de 18 ans et accepte les conditions de la charte (disponible dans la rubrique présentation)
Libertinage et autres plaisirs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
» Humour en images
Côté cinéma, séries.... EmptyHier à 23:28 par ptv

» les candaus
Côté cinéma, séries.... EmptyHier à 23:27 par ptv

» Découverte du passé
Côté cinéma, séries.... EmptyHier à 23:25 par ptv

» Le concon du jour
Côté cinéma, séries.... EmptyHier à 23:19 par ptv

»  Arrivé à 10 ça stimule
Côté cinéma, séries.... EmptyHier à 23:17 par ptv

» Conseille
Côté cinéma, séries.... EmptyHier à 22:54 par Louve

» Libertinage, échangisme, candaulisme...les mots qui font rêver
Côté cinéma, séries.... EmptyHier à 21:48 par Christel22

» Opération des yeux
Côté cinéma, séries.... EmptyHier à 21:34 par Flyman49

» Les lunettes
Côté cinéma, séries.... EmptyHier à 21:11 par Flyman49

Juin 2024
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 10 Invités :: 1 Moteur de recherche

domu81

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 115 le Ven 26 Avr 2024, 14:32
Statistiques
Nous avons 594 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est angelus4340

Nos membres ont posté un total de 106759 messages dans 571 sujets
Le Deal du moment : -43%
Trampoline 244cm – Woodsun (6-9 ans)
Voir le deal
79 €

Côté cinéma, séries....

+6
roro56
David beau oui
Lucky
Etienne
Missdactari
isard
10 participants

Aller en bas

Côté cinéma, séries.... Empty Côté cinéma, séries....

Message par Etienne Jeu 03 Déc 2020, 11:03

Voilà un topic dédié pour qui le souhaite aux discussions sur le cinéma.
On peut éventuellement rester sur des films traitant du libertinage, du sexe, de la vie de couple, des relations...ou dériver sur un bon vieux Rambo ou Pacific Rim histoire de parler aussi de films pas prises de tête.

Je débute avec une critique / réflexion que j'avais faite sur le superbe Eyes Wide Shut. Le meilleur Kubrick à mes yeux, et peut être même l'un des meilleurs films à jamais réalisé. Ce film est hanté. Ce film retourne la tête. Ce film est fou. Mais il faut les clés pour le comprendre. Voici ce que j'en avais posté quand je l'ai revu, l'an dernier :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


2019 signe les 20 ans du film, je l'ai revu voici quelques jours avec mon épouse. Que ce film est dingue.
A vrai dire, je l'avais vu à sa sortie en 1999, je n'avais même pas 17 ans. J'avoue n'avoir absolument rien compris, si ce n'est : un médecin claque plein de dollars en se promenant dans NYC et termine la soirée dans un château où tout le monde baise en costume.
Bien que cette fameuse scène d'orgie renvoie un côté sataniste, elle m'avait vraiment fascinée, tout comme le regard de Nicole Kidman (Alice), qui semble ailleurs lorsqu'elle est embrassée par Tom Cruise (Bill). (photo du post).
Mais comment comprendre réellement la portée de ce film à 16 ans ?
Aujourd'hui, après pas mal d'années de vie commune avec mon épouse, je pense bien mieux comprendre. Ce film parle en partie de la routine, mais surtout de ne plus "voir" réellement la personne avec qui l'on vit.
Cela se traduit par exemple par le passage où Alice demande à Bill si elle est bien habillée. Lui répond "tu es ravissante" sans même lui avoir jeté un regard...mais parce qu'il en est sûr. C'est acquis. Bill est absolument certain que son couple est à toute épreuve. La regarder réellement pour lui dire qu'elle est belle ? Inutile, il le sait. Aisance financière, mariage qui dure, confort....mais la complicité au final est seulement apparente. "Les yeux grands fermés", comme l'indique le titre du film.
Et cela n'empêche pas les fantasmes, finalement, mais rien n'est dit, chacun garde ça pour soi...et voilà que les esprits divaguent, comme ce regard d'Alice sur cette fameuse photo...physiquement, elle est dans ses bras. Mais à quoi, où à qui, pense-t-elle ?
Une réponse ? Plus tard, Alice, raide défoncée, avoue à son mari qu'elle a été prête à le quitter pour un officier de marine croisé en vacances, sur lequel elle a fantasmé toute une nuit. Elle dit à Bill : "A ce moment là, j'éprouvais pour toi un amour à la fois tendre et triste." Ce qui veut dire beaucoup. D'un côté oui, elle l'aime. Elle est sincèrement attachée à Bill. Ils ont tant connu ensemble. Mais le piment, où est-il ? La nouveauté, l'aventure ?
Et oui Bill, tu comprends désormais que rien n'est vraiment solide. Ta femme, tu ne la regardes pas assez. Ou pas comme il faut. Après ce terrible aveu, presque comme un sentiment d'échec, il part vadrouiller dans New York, à la recherche de..."quelque chose".
La tentation en réalité est partout. Dès le début du film d'ailleurs, quand Bill se fait approcher par deux mannequins pour un plan à trois. Quand Alice se fait ouvertement draguer par un Hongrois.
Le couple cependant, bien que toujours tenté, ne concrétise jamais. Preuve tout de même de sa solidité, quelque part. Et ils ont de l'honneur.
Bill arrive enfin dans le château, avec cette scène orgiesque (qui renvoie aussi à toute une théorie sur les illuminatis et "l'élite" de ce monde. Mais c'est un autre aspect).
Il fantasme, peut-être, est interloqué, sans doute.
A la fin, Alice parle à Bill en ces termes : "Maintenant que nous sommes réveillés, il nous faut faire une chose le plus rapidement possible : baiser".
Réveillés, les yeux grands ouverts, désormais.

Conclusion :
Il est essentiel de se nourrir du fantasme dans sa vie de couple. La sexualité est un élément clé, et encore plus sur un couple "longue durée". A cela s'ajoute une communication franche et directe.
Même les couleurs du film sont importantes : Sur la troisième partie, il y a une espèce de teinte bleutée. Le bleu renvoie à la sérénité, à la vérité, mais aussi au rêve...mais aussi du rouge : danger, passion, sexe, sang...
Bref, je ne vais pas en faire des caisses non plus, mais je ne peux que recommander à celles et ceux qui ne l'ont pas vu. Cette brève analyse de ma part en cache encore beaucoup d'autres, tant ce film est d'une richesse phénoménale.
Etienne
Etienne

Messages : 44
Date d'inscription : 27/11/2020
Age : 41
Localisation : Oise

Lucky aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Côté cinéma, séries.... Empty Re: Côté cinéma, séries....

Message par isard Jeu 03 Déc 2020, 20:11

J'ai bien aimé ce film tout comme full métal jacket ou orange mécanique.

Des univers différents mais qui amènent à une réflexion sur soi et les autres, qui nous interrogent.
isard
isard

Messages : 9216
Date d'inscription : 25/11/2020

Revenir en haut Aller en bas

Côté cinéma, séries.... Empty Re: Côté cinéma, séries....

Message par Missdactari Jeu 03 Déc 2020, 23:27

Ce que je retiens de EWS, c'est la fuite en avant d'un homme perdu dans son couple et dans sa vie, une situation tellement courante, tellement triste, et belle à la fois.
La scène dans le château est tellement connue, trop connue peut-être. Elle est belle, par la plastique ( si on aime les femmes minces ), la lumière, la musique.
Mais passe malheureusement totalement à côté de l'orgie. De mémoire il y a 1 plan à 3. Mais sinon uniquement des duos ou des corps posés là. C'est cohérent avec le scénario, ce n'est pas une soirée libertine dans le sens de la pluralité sexuelle. C'est une soirée de jeu d'échanges de partenaires. C'est différent.

Je trouve ça bien dommage que tant d'aspirants libertins aient cette scène comme base d'envie pour leur entrée dans le libertinage. Parce qu'ils ne retrouveront jamais une telle soirée. Ou alors pas avant un moment, quand ils seront expérimentés, et invités à ce genre de soirée ( élitiste, très chère, et pour les couple-libre d'avantage que les couples libertins ).
C'est étonnant d'ailleurs qu'à chaque fois dans leur discours ils veulent du EWS, mais en mode débutant, juste touche-pipiste, qui ne se séparent surtout pas. Ils n'ont pas compris que c'est justement la séparation le jeu. Le côté luxueux et élitiste occulte tout.

Donc c'est un excellent film, pour l'histoire de la quête d'un homme perdu. Mais pour le libertinage, au sens de ce qui est accessible à des débutants, ce n'est pas ça.
Et Nicole Kidman est merveilleuse dans ce film, ces regards wouaw !
Missdactari
Missdactari

Messages : 513
Date d'inscription : 23/11/2020
Age : 35
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Côté cinéma, séries.... Empty Re: Côté cinéma, séries....

Message par Missdactari Jeu 03 Déc 2020, 23:34

Je vous recommande la courte série " Swingtown ". C'est l'histoire de l'évolution sociale, et de l'émancipation sexuelle, dans l'amérique des années 70. Il y a du libertinage, du couple libre, de l'adultère, de la relation interdite entre le prof et son élève,... Diverses facettes et formes de sexualité, ainsi que de sentiments. La psychologie des vies de chacun est décryptée, au travers de la sexualité, des émotions et sentiments.
Il n'y a aucune scène de sexualité. Et à part une scène à la piscine, en maillots de bain, je ne crois même pas qu'il y ait de nudité. Ce n'est pas un porno, et ça s'en passe très bien. Les scènes de sexualité sont suggérée, ont comprend clairement ce qu'il est en train de se passer, et ça suffit. Ce qui permet aussi d'imaginer, de rêver.
Je me suis vraiment attachée aux différents personnages. Même le connard " libre mais pas ma femme ", pilote d'avion, qui se tape toutes les hôtesses de l'air pendant les escales, arrive à être touchant.
Et ce style années 70, brushing, pattes d'eph', c'est chouette !
Missdactari
Missdactari

Messages : 513
Date d'inscription : 23/11/2020
Age : 35
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Côté cinéma, séries.... Empty Re: Côté cinéma, séries....

Message par Missdactari Ven 04 Déc 2020, 00:08

Il y a également le film " De l'autre côté du périf ", qui est un film humoristique sur des policiers, ça ne vole pas très haut, mais c'est rigolo. La scène qui se passe en club libertin a été tournée aux Chandelles. Pour ceux qui connaissent l'établissement, c'est amusant de voir que les lieux ont été ré-aménagés pour coller aux besoins du film. Et c'est crédible ! Par exemple les personnes sont dans la rue, et rentrent dans l'établissement, et là la caméra est dans l'entrée de l'établissement. Puis au plan suivant, la caméra est dans le restaurant, pointée vers l'escalier, dont les personnages descendent, en faisant comme si ils rentraient dans l'établissement. Alors qu'en réalité cet escalier monte aux cuisines, ce n'est pas l'escalier qui descend de l'entrée. Mais de la manière dont c'est filmé, c'est crédible. Et amusant.


Il y a également la série " Hard ", dont là encore la scène en club libertin a été tournée aux Chandelles.


Pour le film " 7 ans de mariage ", je ne sais pas si la scène dans le club libertin a été tournée dans un établissement, ou si c'est un décor de cinéma. Du peu qu'on en voit, c'est crédible pour être un vrai établissement.
Missdactari
Missdactari

Messages : 513
Date d'inscription : 23/11/2020
Age : 35
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Côté cinéma, séries.... Empty Re: Côté cinéma, séries....

Message par Etienne Ven 04 Déc 2020, 07:50

@Miss : En effet la scène du château est tellement connue qu'elle peut laisser penser que le libertinage c'est ça, alors que non, pas du tout...
Mais comme je l'ai mentionné, elle renvoie aussi à toute une théorie du complot derrière. On n y' croit, ou pas, peu importe, mais ça reste fichtrement intéressant.
Le côté luxueux, décadent, interdit, inaccessible, ne laisse pas indifférent. Et quand on découvre ce film relativement jeune comme moi, ça marque. Plus tard on prend du recul, mais il n'empêche qu'elle reste hypnotique.

Singtown j'avais regardé, sur tes conseils d'ailleurs sur le topic dédié sur Docti. J'ai moi aussi beaucoup aimé la fraicheur de l'ensemble, la simplicité, l'ambiance type 70s, les personnages.
Tout est suggéré en effet et c'est bien suffisant.
Bien dommage qu'il n'existe pas de saison 2...même si la fin se suffit à elle même quelque part.

Hard je n'ai pas du tout aimé. J'ai beaucoup de mal de toute façon avec les prods française. Je trouve toujours que ça manque d'audace dans la mise en scène, et souvent le propos est soit poussé à l'extrême en mode gros sabots rendant le truc pas crédible ou même comique sans le vouloir (même si c'est un peu le but), et le jeu d'acteur qui bien souvent est terriblement fade. A croire que le réal ne sait pas quoi faire de ses acteurs et les laisse en roue libre.

7 ans de mariage en revanche ça se regarde tranquillement. Pas le film de l'année loin de là mais un soir devant la TV pourquoi pas. L'autre côté du périph connaît pas.

@Isard : Ces deux autres films sont aussi bons c'est clair ! Kubrick a le don de montrer la nature humaine dans ce qu'elle a de plus extrême....deux films tout aussi marquants. Orange mécanique je l'ai vu plutôt jeune (13 je crois) et il m'a vraiment choqué à l'époque. Et là encore je n'avais pas les clés pour tout assimiler. Toutefois EWS reste à mes yeux sont chef d'oeuvre absolu, maîtrisé de bout en bout.

Etienne
Etienne

Messages : 44
Date d'inscription : 27/11/2020
Age : 41
Localisation : Oise

Revenir en haut Aller en bas

Côté cinéma, séries.... Empty Re: Côté cinéma, séries....

Message par Missdactari Sam 05 Déc 2020, 01:09

Je regrette moi aussi qu'il n'y ait pas eu de suite à Swingtown tellement c'était bien !
Mais il vaut peut-être mieux en rester sur une bonne fin, qu'avoir " la saison de trop ", ou un changement d'acteur pour un personnage. ( les amateurs de stars wars ne s'en sont tjrs pas remis... )

Hard c'est de l'humour bien gras, qui se regarde pour se reposer le cerveau, et dans ce but là c'est très efficace ^^ A alterner avec de supers séries pour quand même entretenir les neurones.


Dans un registre parallèle, mais qui résonne avec le libertinage, j'aime tous les films ou séries qui parlent de l'émancipation féminine. Le scénario est souvent le même : la petite fille qui a tout pour mal démarrer dans sa vie ( orpheline, maltraitée, etc... ), et qui aura la force de s'en sortir, et même mieux, de briller. La série qui a fait le buzz le mois dernier The Queen Gambit. Et celle d'il y a 4 ou 5 ans, Flesh and Bone. Une petite fille qui devient championne d'échec, et une autre qui devient danseuse étoile. Pas besoin de s'y connaitre ni d'aimer les échecs ou la danse, c'est le fil conducteur de l'histoire, mais c'est un prétexte pour parler de l'émancipation d'une petite fille " mal-née ". On y traite en parallèle de sujets importants : la drogue, le viol, etc... Ce ne sont pas des téléfilms de noël où la fille épouse le prince à la fin. C'est beau et puissant.

Et pour Flesh and Bone les scènes de sexe sont agréables, sans excès de porno, ça ne gâche rien ^^
Missdactari
Missdactari

Messages : 513
Date d'inscription : 23/11/2020
Age : 35
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Côté cinéma, séries.... Empty Re: Côté cinéma, séries....

Message par Etienne Sam 05 Déc 2020, 20:28

Ah ça la saison de trop....qui a dit Dexter ? (entre autres...haha !)
Mais oui quelque part Singtown finit comme il faut, avec une porte ouverte laissant place à l'imagination. C'est aussi bien ainsi.

Le jeu de la dame nous sommes dessus en ce moment et c'est très très bon en effet et ne nous sommes qu'à l'EP 3. Flesh and bone je connais juste de nom mais vu ta passion pour la danse j'imagine que tu as dû surkiffer Very Happy
En terme d'émancipation féminine et dans le monde du porno tu as The Deuce. C'est limite presque un docu car on suit plusieurs tranches de vie, dont l'une est une prostituée à la base qui monte les échelons dans le porno qui commence à devenir une industrie. Ce personnage est joué par Maggie Gyllenhaal qui est juste sublime...
C'est très bien reconstitué, ce qui n'est pas étonnant de la part de David Simon (The Wire - Sur écoute en VF)
Etienne
Etienne

Messages : 44
Date d'inscription : 27/11/2020
Age : 41
Localisation : Oise

Revenir en haut Aller en bas

Côté cinéma, séries.... Empty Re: Côté cinéma, séries....

Message par Missdactari Sam 05 Déc 2020, 23:21

ça semble assez courant la saison de trop, ou le film de saga de trop, et quel dommage !
Ma pire déception d'adolescence c'est la dernière saison de Charmed.
Et les 2 dernières saisons de Stargate SG1 on n'en parle même pas tellement c'est une honte leur coup de " ho ba merde on a finit la saga, mais il faut faire 2 saisons de plus, ha mais merde on avait tué les méchants, bon ba en invente de nouveaux méchants, identiques aux précédents, sinon c'est trop compliqué ". Désespooouuuuaaaaarrrrrr Je ne m'en remettrai jamais pleure2


Le Jeu de la Dame on ne la voit même pas nue, comme quoi on peut faire une série exceptionnelle sans sexe ni même nudité.
Pour Flesh and Bone je ne suis pas objectif vu ma passion pour la danse. Mais je l'ai fait aimer à des hommes qui ne s'intéressent pas du tout à la danse, et encore moins à la danse classique, pour le message de fond d'émancipation d'une femme.

Je note pour The Deuce merci !
Missdactari
Missdactari

Messages : 513
Date d'inscription : 23/11/2020
Age : 35
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Côté cinéma, séries.... Empty Re: Côté cinéma, séries....

Message par isard Sam 05 Déc 2020, 23:29

Missdactari a écrit:ça semble assez courant la saison de trop, ou le film de saga de trop, et quel dommage !
Ma pire déception d'adolescence c'est la dernière saison de Charmed.
Et les 2 dernières saisons de Stargate SG1 on n'en parle même pas tellement c'est une honte leur coup de " ho ba merde on a finit la saga, mais il faut faire 2 saisons de plus, ha mais merde on avait tué les méchants, bon ba en invente de nouveaux méchants, identiques aux précédents, sinon c'est trop compliqué ". Désespooouuuuaaaaarrrrrr Je ne m'en remettrai jamais pleure2


Le Jeu de la Dame on ne la voit même pas nue, comme quoi on peut faire une série exceptionnelle sans sexe ni même nudité.
Pour Flesh and Bone je ne suis pas objectif vu ma passion pour la danse. Mais je l'ai fait aimer à des hommes qui ne s'intéressent pas du tout à la danse, et encore moins à la danse classique, pour le message de fond d'émancipation d'une femme.

Je note pour The Deuce merci !

Et encore toi tu as eu la fin des saisons. Nous avec Albator, que dalle. L'époque était trop prude.
isard
isard

Messages : 9216
Date d'inscription : 25/11/2020

Revenir en haut Aller en bas

Côté cinéma, séries.... Empty Re: Côté cinéma, séries....

Message par Lucky Lun 14 Déc 2020, 18:06

Etienne a écrit:Voilà un topic dédié pour qui le souhaite aux discussions sur le cinéma.
...
Bref, je ne vais pas en faire des caisses non plus, mais je ne peux que recommander à celles et ceux qui ne l'ont pas vu. Cette brève analyse de ma part en cache encore beaucoup d'autres, tant ce film est d'une richesse phénoménale.

j'avais aimé ce film mais je le regarderai autrement à son prochain passage. Ton éclairage est très intéressant. Merci [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Lucky
Lucky

Messages : 14703
Date d'inscription : 13/12/2020
Age : 59
Localisation : plus au Nord

Etienne aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Côté cinéma, séries.... Empty Re: Côté cinéma, séries....

Message par David beau oui Mer 16 Déc 2020, 14:49

Missdactari a écrit:Je vous recommande la courte série " Swingtown ". C'est l'histoire de l'évolution sociale, et de l'émancipation sexuelle, dans l'amérique des années 70. Il y a du libertinage, du couple libre, de l'adultère, de la relation interdite entre le prof et son élève,... Diverses facettes et formes de sexualité, ainsi que de sentiments. La psychologie des vies de chacun est décryptée, au travers de la sexualité, des émotions et sentiments.
Il n'y a aucune scène de sexualité. Et à part une scène à la piscine, en maillots de bain, je ne crois même pas qu'il y ait de nudité. Ce n'est pas un porno, et ça s'en passe très bien. Les scènes de sexualité sont suggérée, ont comprend clairement ce qu'il est en train de se passer, et ça suffit. Ce qui permet aussi d'imaginer, de rêver.
Je me suis vraiment attachée aux différents personnages. Même le connard " libre mais pas ma femme ", pilote d'avion, qui se tape toutes les hôtesses de l'air pendant les escales, arrive à être touchant.
Et ce style années 70, brushing, pattes d'eph', c'est chouette !

Tu sais où elle est dispo cette série ? (même si j'en ai des caisses en retard)

Sinon EWS c'est à mon sens, en tant que grand fan, un des moins bons Kubrick avec Spartacus (hormis ses 2 premiers qui sont vraiment bof), comme quoi les goûts et les couleurs ^^


Dernière édition par David beau oui le Jeu 17 Déc 2020, 15:30, édité 1 fois
David beau oui
David beau oui

Messages : 198
Date d'inscription : 15/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

Côté cinéma, séries.... Empty Re: Côté cinéma, séries....

Message par Missdactari Mer 16 Déc 2020, 20:22

Swingtown date de 2009, je ne l'ai pas trouvée là en visionnage. Restent les DVD
Missdactari
Missdactari

Messages : 513
Date d'inscription : 23/11/2020
Age : 35
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Côté cinéma, séries.... Empty Re: Côté cinéma, séries....

Message par Etienne Mar 22 Déc 2020, 00:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] curieux d'avoir un avis sur ton nouveau visionnage du coup Smile

@David Spartacus pas fan non plus. J'avais eu la chance de découvrir les sentiers de la gloire sur grand écran lors d'une rétro Kubrick dans ma vie d'étudiant, une véritable claque également, et mine de rien c'est un film plutôt "ancien" désormais. Mais ça n'a pas vieillit plus que ça, tout comme Orange Mécanique, 2001, Shining, FMjacket pour citer les plus connus.
Il n'empêche que pour moi EWS va bien plus loin que ces films là. On y sent quelque chose de très personnel et universel à la fois, tout bêtement ça ne joue pas dans la même cour, et pourtant que les films j'ai cités sont déjà exceptionnels.
Ca reste quand même un cinéma assez "froid", "distant", dans le sens où il est difficile de s'identifier réellement aux personnages de ses films. Où la notion d'être spectateur prend tout son sens. Ce ne sont pas des films qui prennent par la main, faut prendre le wagon en marche, et se laisser porter, pour ensuite analyser plus en profondeur. Désolé étant un véritable fanatique de Kubrick je vais être chiant lol!

Dans un un autre registre, pour Swingtown, je l'avais trouvée en VF sur le net mais j'avais vraiment galéré...et je viens de vérifier le site n'existe plus Sad Elle est ancienne comme le dit Miss et n'était passée qu'une fois sur M6 je crois, du coup...
Etienne
Etienne

Messages : 44
Date d'inscription : 27/11/2020
Age : 41
Localisation : Oise

isard aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Côté cinéma, séries.... Empty Re: Côté cinéma, séries....

Message par David beau oui Mar 19 Jan 2021, 14:32

Merci pour les infos.
David beau oui
David beau oui

Messages : 198
Date d'inscription : 15/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

Côté cinéma, séries.... Empty Re: Côté cinéma, séries....

Message par Invité Jeu 25 Fév 2021, 19:25

Je regarde une série en ce moment sur prime, soulmates, qui traite des relations amoureuses, mais c'est futuriste à la façon black mirror. J'ai regardé 2 épisodes pour l'instant mais je trouve pas mal du tout, les acteurs sont bons et les épisodes indépendants les uns des autres.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Côté cinéma, séries.... Empty Re: Côté cinéma, séries....

Message par isard Dim 01 Aoû 2021, 18:13

Ce n'est pas du cinéma mais un documentaire sur une émission de téléréalité, jamais diffusée, qui fait aussi froid dans le dos qu'un film de Stephen King: le jeu de la mort ou la soumission à l'autorité médiatique (expérience 2.0 de l'expérience de Milgram)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Après avoir vu le documentaire, vous comprendrez pourquoi cela n'a jamais été diffusé. Il ne faut pas éveiller les consciences.
Pour les cinéphiles, je recommande "I comme Icare"
isard
isard

Messages : 9216
Date d'inscription : 25/11/2020

Fruitine et roro56 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Côté cinéma, séries.... Empty Re: Côté cinéma, séries....

Message par roro56 Dim 01 Aoû 2021, 22:28

isard a écrit:Ce n'est pas du cinéma mais un documentaire sur une émission de téléréalité, jamais diffusée, qui fait aussi froid dans le dos qu'un film de Stephen King: le jeu de la mort ou la soumission à l'autorité médiatique (expérience 2.0 de l'expérience de Milgram)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Après avoir vu le documentaire, vous comprendrez pourquoi cela n'a jamais été diffusé. Il ne faut pas éveiller les consciences.
Pour les cinéphiles, je recommande "I comme Icare"
Merci [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] , je me le met de coté pour visionnage ultérieur
roro56
roro56

Messages : 5313
Date d'inscription : 20/02/2021
Age : 45
Localisation : bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Côté cinéma, séries.... Empty Re: Côté cinéma, séries....

Message par FLOKI Lun 23 Aoû 2021, 18:35

Mon Avis et ma Note: (NO SPOILER)


Parmi la multitude de série que j'ai pu voir depuis 10 ans, très peu m'ont autant enthousiasmé.
Je retrouve la fascination dès débuts de "The Walking Dead" ou "Vikings", c'est juste pour situer le niveau.
"Them" est une série dramatico/horrifique auquel je ne trouve absolument rien à redire.
Tout d'abords le scénario en béton armé, des décors et costumes d'une réussite absolue, une réalisation qui évolue et qui se fait audacieuse et innovante et surtout une interprétation de tout premier plan et qui dépote.

Je me suis fais la saison en deux jours, une première pour moi !

Ah ! chose importante tout comme "American Horror Story", une histoire différente par saison donc il n'est pas obligatoire de s'engager pour plusieurs années.

Je conseille VRAIMENT !!!


12/10



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
FLOKI
FLOKI

Messages : 9636
Date d'inscription : 22/04/2021
Age : 47
Localisation : Yvelines

Christel22, isard, Lucky et roro56 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Côté cinéma, séries.... Empty Re: Côté cinéma, séries....

Message par Louve Dim 18 Juin 2023, 21:27

Je regarde une série en ce moment j'en suis déjà à la saison 4... Elle se trouve dans ma signature et franchement je la surkiffe.

Au début j'analysais beaucoup, je jugeai ou étais dure avec certains persos et au final je me suis attachée aux personnages.

Elle est sur netflix pour ceux qui veulent tester : plan à 3 + sentiments........... Côté cinéma, séries.... 1813495147
Louve
Louve

Messages : 400
Date d'inscription : 15/01/2021

Christel22 et isard aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Côté cinéma, séries.... Empty Re: Côté cinéma, séries....

Message par Thio011 Dim 12 Nov 2023, 22:40

On vient de se regarder une comédie sur l'épanouissement sexuel. 😂🤣😂🤣 Le film ai des scènes plutôt hot et ont a bien rigolé.
Le titre en Français " plus on est de fous"
Le titre en Espagnol"donde caben dos"
Thio011
Thio011

Messages : 1940
Date d'inscription : 19/04/2022
Age : 60
Localisation : Valencia, Espagne

Lucky aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Côté cinéma, séries.... Empty Re: Côté cinéma, séries....

Message par isard Dim 12 Nov 2023, 22:48

Thio011 a écrit:On vient de se regarder une comédie sur l'épanouissement sexuel. 😂🤣😂🤣 Le film ai des scènes plutôt  hot et ont a bien rigolé.
Le titre en Français " plus on est de fous"
Le titre en Espagnol"donde caben dos"
Avec le lien vers les critiques

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
isard
isard

Messages : 9216
Date d'inscription : 25/11/2020

Revenir en haut Aller en bas

Côté cinéma, séries.... Empty Re: Côté cinéma, séries....

Message par Louve Lun 13 Nov 2023, 10:54

Ah oui on l'a vu il y a pas longtemps.
Au début on a eu l'impression que s'était mal joué puis après on c'est mi dans l'histoire.
Ce qui est sur c'est que c'est écrit, tourné d'une drôle de manière.
Ca va s'était assez sympa mais on sait pas si on a kiffé ou si s'était bof bof.
En soi c'est assez mitigé les avis sur ce film mais s'était cool quand même.
Côté cinéma, séries.... 2295722016
Louve
Louve

Messages : 400
Date d'inscription : 15/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

Côté cinéma, séries.... Empty Re: Côté cinéma, séries....

Message par Christel22 Ven 05 Jan 2024, 16:21

Sad  Sad

Cela reste une de mes séries préférées de ma jeunesse !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Christel22
Christel22

Messages : 15681
Date d'inscription : 23/11/2020
Age : 51
Localisation : Bretagne

Lucky, roro56 et calinous for ever aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Côté cinéma, séries.... Empty Re: Côté cinéma, séries....

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum